Deprecated: Hook custom_css_loaded is deprecated since version jetpack-13.5! Use WordPress Custom CSS instead. Jetpack ne prend plus en charge le CSS personnalisé. Lisez la documentation WordPress.org pour savoir comment appliquer des styles personnalisés à votre site : https://wordpress.org/documentation/article/styles-overview/#applying-custom-css in /home/pbmf0840/public_html/formationsphotoV2/wp-includes/functions.php on line 6031
Les Objectifs - Formations Photo - Hérault

Les Objectifs

objectif-nikon-14mm-f-28d-ed-af4960371005546

Le diaphragme, c’est ce qu’on ouvre pour faire rentrer plus ou moins de lumière. Il est situé dans l’objectif.

Il y a de nombreux objectifs. deux catégories principales :

Les focales fixes : une seule focale, par exemple 50 mm, 85 mm, 100 ou 105 mm, 135mm (parmi les plus connues). On doit donc bouger sois même pour se rapprocher ou s’éloigner.

Les zoom : on peut changer la focale : 18-105mm, 18-55 mm, 24-70 mm, 70-200 mm etc. On peut zoomer, pour se rapprocher sans bouger sois-même.

Sur le côté des objectifs la focale est écrite en millimètre.

 

Il y a aussi l’ouverture possible :

Ouverture constante : on peut ouvrir à 2.8 (par exemple) quelle que soit la focale.

Ouverture non constante : on peut ouvrir à 3.5 (par exemple) si on est à 18mm, mais on ne pourra ouvrir qu’à 5.6 si on est à 105 mm.

On peut donc calculer l’ouverture possible en regardant les données sur les objectifs :

J’ai une focale fixe de 50 mm qui ouvre à 2, ma plus grande ouverture possible sera de : f50 mm / 2= 25 mm

diaphragme-photo2

J’ai un objectif 18-105 mm qui ouvre à 3.5-5.6, je pourrai ouvrir :

de (f18/3.5) = 5 mm

de (f105/5.6) = 18 mm

 

mon diaphragme.

 

Quand on dit que l’on ferme, c’est donc qu’il y a moins de lumière qui passe :

 

schema_ouverturelum

 

 

Les abréviations sur les objectifs :

 

Voici des exemples :

Nikon AFS 24-85 f3.5-4.5 G ED

– AFS : mise au point par moteur à ultrason

– 24-85 : sa focale varie de 24mm (grand angle) à 85mm (téléobjectif)

– F/3.5-4.5 : son ouverture (luminosité) varie de f/3.5 (à 24mm) à f/4.5 (à 85mm)

– G : ouverture variable

– ED : objectif conçu avec des lentilles à faible dispersion.

Canon 100-400 F/3.5-4.5 IS USM

– 100-400mm : sa focale varie de 100 mm à 400 mm

– F/3.5-4.5 : son ouverture varie de F/3.5 (à 100 mm) à F/4.5 (à 400 mm)

– IS : cet objectif possède un stabilisateur d’image

– USM : la mise au point et la netteté sont obtenus par un moteur à ultrasons

APO Apochromatic Objectif dit apochromatique car équipé de lentilles à faible dispersion
AF Autofocus Objectif à mise au point automatique
DSLR Digital Single Lens Reflex Reflex numérique à un seul objectif
MACRO MACROphotography Objectif permettant un rapport d’agrandissement élevé
MF Manual Focus Objectif à mise au point manuelle uniquement
UWA Ultra Wide Angle Très grand-angle
WA Wide Angle Grand-angle

Propre à Canon :

O Diffractive Optics Objectif avec lentilles diffringentes qui permettent de réduire les aberrations chromatiques ainsi que le poids des téléobjectifs tout en gagnant en qualité d’image
EF Electronic Focus Objectif avec autofocus électronique avec monture Canon AF prévue pour les boitiers argentiques et numériques
EF-S Electro Short back focus Objectif avec autofocus électronique mais monture Canon AF dédiée aux boitiers numériques uniquement
EMD Diaphragme électromagnétique Le diaphragme électromagnétique contrôle électroniquement le diamètre d’ouverture et apporte un gain de précision exceptionnel
IS Image Stabilizer Objectif doté d’un stabilisateur d’image. Ce mécanisme de compensation optique des vibrations réduit les flous de bougé quand on travaille avec des vitesses d’obturations faibles
L Luxury : Low Dispersion Professional Glass Objectif professionnel à faible dispersion
SF Soft Focus Objectif destiné aux portraits
TS-E Tilt-Shift Enabled Objectif à décentrement et à bascule
UD Ultra-low Dispersion Lentille à ultra basse dispersion
USM Ultra Sonic Motor Autofocus doté d’une motorisation ultrasonique plus rapide, silencieuse, et permettant une retouche manuelle du point en mode AF

Propre à Minolta :

AD Anomalous Dispersion Objectif équipé de lentilles pour réduire l’aberration chromatique
ADI Advance Distance Integration Objectif doté d’une mesure au flash avec intégration de la distance de mise au point
AS Anti Shake Objectif doté d’un système de stabilisation par déplacement du capteur
DMF Direct Manual Focus Objectif à mise au point manuelle directe même en mode AF
DT Objectifs dédié au format APS-C
MD Objectif compatible avec l’ancienne monture Minolta avant l’avènement de l’AF
SSM Super Sonic Motor Motorisation ultrasonique, rapide et silencieuse

Propre à Nikon :

AF-I AutoFocus Internal motor Objectif à autofocus interne
AF-S AutoFocus Silent wave motor Objectif similaire aux objectifs USM et HSM : la motorisation ultrasonique de l’autofocus est, rapide et silencieuse
AM Apochromatic Macro Objectif apochromatique Macro
CRC Close Range Correction Objectif avec réarrangement des lentilles en fonction de la distance de mise au point : Correction de la mise au point lors de prise de vue rapprochée
D Distance Objectif à microprocesseur transmettant au boitier la distance de mise au point
DX Digital Objectif conçu pour appareil numérique (petit capteur)
ED Extra-low Dispersion Objectif équipé de lentilles à faible dispersion pour réduire l’aberration chromatique
G Variable Aperture Objectif dépourvu de la bague de diaphragme permettant une ouverture variable
IF Internal Focusing Objectif doté d’un système interne de mise au point : les lentilles se déplacent ensemble sans allonger l’objectif. Avantage : ne pas buter contre une vitre en zoomant !
MICRO MICROphotography Objectif optimisé pour les gros plans et macros
PC Objectifs à décentrement et à bascule
RF Rear Focusing Objectif à mise au point arrière
SWM Silent Wave Motor Moteur autofocus rapide et silencieux
VR Vibration Reduction Stabilisateur d’image optique interne

Propre à Pentax :

A Manual Autofocus Objectif automatique à mise au point manuelle
AL Asperical Lens Objectif équipé de lentilles asphériques
ED Extra-low Dispersion Objectif composé de lentilles à très faible dispersion
B Bague permettant d’utiliser un vieil objectif à pas de vis sur une monture K à baillonnette
DA Objectif à autofocus rapide et silencieux, dédié aux boitiers reflex numérique dotés d’un capteur APS-C
DFA Objectif à autofocus rapide et silencieux, optimisé numérique mais compatible 24×36
DSM Direct-drive Supersonic Motor Objectif à motorisation rapide intégrée
ED Objectif équipé de lentilles à faible dispersion
FA Fully Automatic Génération actuelle d’objectif automatique à autofocus
IF Internal Focus Objectif à mise au point interne
J Objectif dépourvu de bague d’ouverture pour contrôler le diaphragme
KAF Monture actuelle des boitiers numériques, compatible physiquement avec les anciennes montures KA et K.
SMC Super Multi Coating Objectif doté d’un vêtement multicouche
Shift Objectifs à décentrement
Soft Objectifs utilisés pour les portrait

Propre à Sigma :

PO APOchromatic Objectif proposant une correction renforcée des abérations chromatiques
ASP AsPherical Lens Objectif équipé de lentilles asphériques
DC Digital Camera Objectifs pour boîtier numérique (petit capteur)
DF Dual Focus Objectif compatible uniquement avec les numériques à capteur APS-C. Leur conception optique améliore le rendu colorimétrique, tout en réduisant les lumières diffuses liées aux réflexions de la lumière sur le capteur, et corrigent particulièrement les aberrations chromatiques
DG DiGital Objectifs utilisable en numérique et argentique mais optimisé pour le numérique
DL DeLuxe Objectifs d’entrée de gamme Sigma
EX Excellence Objectif haut de gamme Sigma : par leur conception et leur qualité, les objectifs EX sont destinés aux photographes professionnels
HS-APO High Speed APO Objectif à haute vitesse proposant une correction renforcée des abérations chromatiques
HSM Hyper Sonic Motor Objectif dont l’autofocus est activé par un moteur à ultra-sons intégré qui assure une mise au point rapide et silencieuse
IF Inner Focus Objectif à mise au point interne
MACRO MACROphotography Objectif permettant un rapport d’agrandissement élevé
OS Optical Stabilizer Stabilisation optique interne
RF Rear Focus Objectif dont la mise au point est effectuée par le déplacement du groupe de lentilles arrière (le pare-soleil et les filtres éventuels ne bougent pas)
SLD Super Low Dispersion Objectif composé de lentilles à très faible dispersion

Propre à Tamron :

AD Anomalous Dispersion Objectif équipé de lentilles pour réduire l’aberration chromatique
ASL Electronic Focus Objectif équipé de lentilles asphériques
Di Digital Integrated Objectif conçu pour le numérique compatible avec le format 24×36 argentique mais optimisé pour le numérique
DI-II Objectif compatible uniquement avec les numériques à capteur AP
IRF Internal Rear Focus Objectif à mise au point interne par déplacement d’une ou de plusieurs lentilles, sans déplacement du centre de gravité
LD Low Dispersion Objectif équipé de lentilles à faible dispersion, réduisant les aberrations chromatiques
SP Super Performance Objectif d’un haut niveau de qualité
XR eXtra Refractive Objectif de série professionnelle

 

Propre à Samyang :

  • AE : Automatic Exposure : Objectif à contacts électroniques permettant la mesure de lumière TTL et la confirmation de la mise au point
  • ED : Extra-low Dispersion : Verre à faible dispersion.
  • IF : Internal Focusing  Objectif doté d’un système interne de mise au point : les lentilles se déplacent ensemble sans allonger l’objectif.
  • UMC : Ultra Multi Coating : Traitement multicouches des lentilles.

Propre à Tokina :

  • AT-X : Gamme standard Tokina
  • AT-X PRO : Gamme professionnelle Tokina
  • DX : Objectifs Tokina conçus pour les reflex APS-C
  • FX : Objectifs Tokina conçus pour les reflex Plein Format
  • IF : Internal Focus System : Objectif doté d’un système interne de mise au point : les lentilles se déplacent ensemble sans allonger l’objectif.

Propre à Sony :

  • AF : Auto-Focus. objectif à mise au point automatique
  • Alpha : Gamme Reflex de Sony
  • D : Puce intégrée à l’objectif utilisée pour informer le boîtier de la distance et de la mesure matricielle de la lumière.
  • DT :Digital Technology : optimisé pour les reflex numériques
  • G : Gold Series : Objectif Haut de gamme Sony
  • NEX : Gamme Hybride Sony dont le capteur est au format APS-C (environ 15x23mm) Ratio de multiplication des focales : X1.5
  • OSS : Optical Steady Shot (E-mount uniquement)
  • SAM : Micro moteur intégré à l’objectif
  • SSM : Super-Sonic Motor : Moteur de mise au point ultrasonique
  • ZA : Zeiss : Optique Sony conçue par Carl Zeiss

Quelques définitions :

L’autofocus ou AF permet d’effectuer automatiquement la mise au point (netteté) quel que soit le degré de réduction ou d’agrandissement.

NB : Vous avez du le remarquer, vos objectifs bougent pour faire la mise au point : la longueur change, et dans certains cas la lentille frontale tourne sur elle-même (ce qui peut être gênant pour l’utilisation de certains filtres).

Certaines optiques proposent donc une mise au point automatique « interne » , c’est-à-dire absolument invisible depuis l’extérieur. 

Ai : anciens objectifs à mise au point manuelle lancés en 1977 (Ai pour Automatic maximum aperture Indexing)
Ai-P : objectifs à mise au point manuelle équipés d’un CPU renvoyant les informations au système de mesure d’exposition
Ai-S : Apparus en 1981 ces objectifs allaient avec des boîtiers permettant un contrôle automatique de l’ouverture

D : Les informations de distance par rapport au sujet à l’aide d’une puce intégrée. Ces informations sont utilisées pour la mesure matricielle 3D et le dosage automatique flash/ambiance par multi-capteur 3D.Les objectifs sont dotés d’une bague de contrôle de l’ouverture. Si on bloque la bague en fermeture maximale, l’objectif peut-être utilisé sur un boîtier récent doté de contrôle d’ouverture à la molette.
G : Objectif dépourvu de bague de réglage de l’ouverture.
ED : Extra low Dispersion glass: lentille de très haute qualité corrigeant ou minimisant les aberrations chromatiques.
VR : Vibration Reduction: stabilisation de première génération
VR II : Vibration Reduction II: stabilisation de deuxième génération
IF : Internal Focus: la mise au point se fait par le mouvement des éléments à l’intérieur de l’objectif, et non en modifiant la taille de l’objectif.

RF : Rear Focusing: système dans lequel seuls les éléments arrières de l’optique bougent pour assurer la mise au point.
ASP ou AS : Aspherical lens elements: indique la présence d’une ou plusieurs lentilles asphérique dans la formule optique.
CRC : Close Range Correction: système de correction de la qualité de l’image lors des mises au point à très courte distance.
SIC: Super Integrated Coating: traitement anti-reflet multicouches.
RD: diaphragme circulaire
ML: lentille de protection en forme de ménisque (lentille incurvée placée en avant pour réduire les images fantômes.
HRI: High Refraction Index: lentille a indice de réfraction supérieur à 2

PC-E : désigne des objectifs à mise au point manuelle et à contrôle de la perspective (PC= Perspective Control)
DC : Defocus Control (à modification manuelle de la zone de netteté); le nom est alors par exemple AF-DC Nikkor 135mm f/2D
Micro: désigne un objectif macro. Le nom de l’objectif devient alors Micro-Nikkor.

N : Nanocrystal Coat : traitement de surface réduisant considérablement les reflets et les images fantômes.

Les objectifs stabilisés sont apparus dans les gammes de tous les constructeurs, les boîtiers proposent dorénavant des systèmes de stabilisation optique qui évitent d’investir dans des objectifs stabilisés onéreux.

Une optique fixe se démarque en général par la qualité restituée face à une optique à ouverture variable.

Les objectifs à décentrement ou à bascule sont utilisés pour la photographie d’architecture.

Les objectifs Macro permettent de faire une mise au point à quelques centimètres de distance du sujet. Ils sont utilisés pour la photographie de détail.

Les téléobjectifs couvrent des focales allant jusqu’à 400, 500 ou 600 mm voire plus. Cependant, s’ils ne proposent pas une ouverture importante du diaphragme, vos photos manqueront de luminosité.

Les objectifs offrent des systèmes de traitement des lentilles afin d’éliminer certains défauts comme les aberrations et autres distorsions grâce aux lentilles asphériques par exemple.

Les objectifs à lentilles asphériques. Les objectifs sont composés de plusieurs lentilles à surface sphérique qui génèrent aberrations sphériques et distorsion. La lentille asphérique est une lentille spéciale dont la courbure est façonnée de manière à corriger ces aberrations, autrement dit dont la surface est irrégulière et non sphérique.

L’objectif achromatique permet de corriger l’aberration chromatique pour deux longueurs d’onde de la lumière. En photographie, les deux longueurs d’onde corrigées par cet objectif se situent dans la gamme bleu-violet et dans la gamme jaune.

L’objectif apochromatique bénéficie d’une formule optique spécifique et utilise des verres spéciaux à faible dispersion. Sur les longues focales, les images sont plus contrastées, plus piquées, ont un meilleur rendu de couleurs et les aberrations chromatiques sont corrigées. Les super téléobjectifs EF, par exemple, sont des objectifs apochromatiques.

L’objectif à lentilles en verre UD (Ultra-low Dispersion) permet d’obtenir un verre optique spécial afin de compenser la réfraction et la dispersion de la lumière.

 

A quoi correspond le coefficient d’un capteur numérique ?

L’habitude a été prise de désigner les objectifs par leur longueur focale (notion absolue très technique, correspondant à la distance entre le point nodal d’émergence et le plan photosensible à l’infini) plutôt que par l’angle couvert (notion simple, mais qui dépend de la taille du film ou du capteur).
La plupart des capteurs numériques ayant une taille inférieure à celle du négatif 24×36, le coefficient correspond au rapport entre la diagonale d’un négatif 24×36 et la diagonale du capteur. L’angle de champ couvert par le capteur est inférieur à ce qu’il est en 24×36 dans une proportion équivalente, et l’habitude a été prise d’exprimer cet angle par la focale à laquelle il correspond en 24×36.
Par exemple, une focale de 17mm couvre un angle de 103,7° en 24×36. Si le capteur est 1,7x plus petit, l’angle couvert ne sera plus que de 103,7° / 1,7 = 61°, ce qui correspond à l’angle couvert par une focale de 29mm en 24×36. Il faut cependant noter que la focale réelle est inchangée, et donc que la taille du sujet n’est pas agrandie, que la profondeur de champ demeure celle d’un 17mm, etc…

A quoi correspond le « rapport de reproduction » ?

Le rapport de reproduction appelé aussi rapport d’agrandissement, exprime la rapport entre la taille réelle du sujet et sa taille sur le film à la distance de prise de vue minimale (et en position télé pour un zoom). Par exemple, un rapport de 1:4 indique qu’un sujet de 4cm mesurera 1cm sur le film. Le rapport 1:1, dit « taille réelle » qui caractérise les objectifs spécifiquement « macro » indique qu’un sujet sera reproduit sur le film à sa dimension réelle.

Que signifie « DG » ? Quelle différence entre « DC » et « DG »

Les objectifs « DG » sont optimisés pour une utilisation avec les boîtiers reflex numériques et sont destinés à tous les boîtiers reflex numériques, y compris les boîtiers à capteurs dits « plein format » (24×36).

Leur traitement optique améliore le rendu colorimétrique, tout en réduisant les lumières diffuses liées aux réflexions de la lumière sur le capteur, et corrige particulièrement bien l’aberration chromatique latérale (chromatisme de grandeur). Les grands angulaires présentent une grande homogénéité de couverture lumineuse (réduction du vignettage).
A la différence des objectifs « DC » qui sont réservés aux reflex numériques dotés de capteurs de taille maximale APS-C, les objectifs « DG » sont aussi totalement adaptés à un usage avec les boîtiers argentiques.

Les boîtiers équipés d’un capteur de taille APS-C actuellement en vente sont :

  • Canon EOS 1100D, 500D, 550D, 600D, 60D, 7D
  • Nikon D3000, D3100, D5000, D5100, D90, D7000, D300s
  • Sony Alpha 33, 35, 55, 65, 77, 550, 560, 580
  • Pentax K-r, K-5
  • Sigma SD15, SD1, SD1 Merrill

Que signifie « EX » ?

Les objectifs et zooms EX sont destinés aux photographes professionnels et aux amateurs exigeants. Leur conception et la qualité de leur réalisation en font des objectifs d’exception.

AF ou AF-S… quelle optique pour quel boîtier ?

En fonction du mécanisme d’autofocus dont elle dispose, une optique sera manuelle ou autofocus avec tel ou tel boîtier Nikon. Les optiques AF utilisent un mise au point mécanique nécessitant un boîtier disposant du moteur adéquat. Les optiques AF-S intègrent le moteur et reçoivent les informations de mise au point par contact électronique.
De nombreuses optiques Nikkor en vente aujourd’hui sont toujours des optiques AF. Sur ces objectifs une vis est enchâssée dans la monture de l’objectif. Lorsqu’on la monte sur un boîtier compatible elle vient s’accoupler à un « tournevis » greffé sur la monture du boîtier. Rudimentaire… mais ça marche. Or certains boîtiers « d’entrée de gamme » ne disposent pas de ce mécanisme, et donc de la motorisation AF associée. Il s’agit des D40, D40X, D60, D3000, D3100, D5000 et D5100. Sur ces boîtiers seuls les objectifs AF-S (intégrant la motorisation autofocus) pourront bénéficier de l’autofocus. Il est possible d’y monter un objectif de type AF, mais la mise au point sera alors à faire à la main.

En plus :

Chronologie explicative

La monture F remonte à 1959 et Nikon a toujours privilégié la continuité de la monture. Elle a donc été adaptée, et a beaucoup évolué au fil du temps. Ce qui a fait se succéder les modifications techniques, et les sigles. Mettons les choses au clair avec une petite chronologie explicative.

1959: naissance de la monture F. Les optiques produites à l’époque ne sont pas encore des Ai.
1977: Arrivée des optiques Ai (Automatic Indexing)
1981: Premières optiques Ai-S. La date est importante puisque toutes les optiques manuelles Nikon encore produites et vendues aujourd’hui sont des Ai-S

Des optiques Ai-S manuelle neuves, et toujours commercialisés (assez chères qui plus est). Le S se trouve parfois à la fin du nom, comme c’est le cas sur cet exemple. On reconnaît l’optique Ai-s lorsque les deux ouvertures minimales sont en orange. 

1986: naissance des optiques AF, AutoFocus. La mise au point est mécanique: une vis dans l’objectif est associée à un embout sur la monture. La motorisation est donc dans le boîtier.
Attention, toutes les AI-s sont des Ai, et toutes les AF, AF-I et AF-S sont également des Ai-s. Compliqué ? Un peu…

1988: optiques Ai-P. Les optiques P sont des Ai-S manuelles dotées des contacts électroniques des optiques AF. Elles permettent la mesure d’exposition matricielle et l’utilisation des modes d’exposition manuels sur les boîtiers AF. Les Ai-P furent peu nombreuses, principalement des téléobjectifs imposants produits en attendant que Nikon arrive à les développer en modèles AF.

1990: apparition des optiques AF-n: mise à jour des premières générations d’optiques AF; la bague de mise au point des premières AF était très dure, rendant les optiques peu agréables à utiliser en manuel. Les AF-n sont dotées d’une bague plus souple et caoutchoutée.

1992: Apparition des optiques AF-D. Avec un D pour Distance, indiquant que l’optique dispose d’une puce indiquant au boîtier la distance du sujet.
Il existe donc des objectifs à la dénomination très similaire, comme le AF 50mm f1.8, quasiment identique au 50mm f1.8D, si ce n’est que le second intègre la puce de mesure de la distance. En neuf, il est assez rare de trouver des optiques non D; ces dernières ont été arrêtées et progressivement remplacées par leurs équivalent en D, qui sont toujours vendues aujourd’hui.

1992: Optiques AF-i. Le i signifiant ici Internal motor. Comme le nom l’indique l’objectif incorpore une motorosation. Attention, il ne s’agit pas encore là d’AF-S qui apparaîtront plus tard. Les AF-i sont principalement des super téléobjectifs du début des années 1990 qui communiquent avec le boîtier par contact électronique.

1998: naissance de l’AF-S. S, pour Silent Wave Motor. Maintenant la motorisation est intégrée à l’optique. Rapide, silencieuse, l’optique permet un débrayage de la mise au point en manuel à tout instant, sans appuyer sur aucun bouton, sauf cas exceptionnel de quelques optiques d’entrée de gamme. Toutes les optiques AF-S sont aussi AF-D (mesure de distance).

2000: apparition des optiques G. La différence principale entre AF-D et AF-G est la suppression de la bague de diaphragme dont disposent toujours les D. Les optiques récentes sont quasiment toutes des G. Les G sont toutes des D (informations de distance), mais ne sont plis des Ai-S.

 

Lien : www.naturapics.com

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer